Louvain-la-Neuve et Leuven concrétisent leur projet de jumelage

03/05/16 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

(Belga) Les bourgmestres d'Ottignies-Louvain-la-Neuve et de Leuven signeront mercredi une charte d'engagement afin de préparer le processus de jumelage entre les deux communes. Cet accord revêt un caractère éminemment symbolique, près de 50 ans après les événements du "Walen buiten".

Louvain-la-Neuve et Leuven concrétisent leur projet de jumelage

Louvain-la-Neuve et Leuven concrétisent leur projet de jumelage © BELGA

Ottignies-Louvain-la-Neuve et Leuven ont récemment décidé d'officialiser le projet de jumelage qui existe depuis plusieurs années. "L'initiative revient à Louis Tobback en 2001 mais personne n'avait encore pris de décision officielle", confirme Jean-Luc Roland, bourgmestre de la commune wallonne. Les comités de jumelage sont en cours de constitution et s'occuperont de son développement. L'Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) est à l'initiative de la concrétisation du projet, dans le cadre de son année académique placée sous le thème des utopies. "Le jumelage s'inscrit dans la continuité des bonnes relations entre l'UCL et la KUL", ajoute Isabelle Decoster, attachée de presse de l'université francophone. L'accord renforcera le lien entre les deux communes mais ne tirera pas une croix sur les événements du "Walen buiten", ajoute Jean-Luc Roland. "C'est une page importante de l'Histoire et nous sommes conscients que notre geste sera symbolique. Nous en sommes sortis par le haut avec la construction de Louvain-la-Neuve." Dans les années 1960, des étudiants flamands de l'Université de Leuven, alors bilingue, avaient réclamé la suppression des sections francophones aux cris de "Walen Buiten" ("Les Wallons dehors"). Le mouvement avait progressivement gagné la sphère politique et mené à la démission du gouvernement en 1968, avant la scission de l'Université dès l'année suivante. (Belga)

Nos partenaires