Louvain dit adieu à ses morts

22/03/12 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Le Vif

La ville de Louvain a dit adieu aux sept petites victimes, élèves de l'école Sint-Lambertus d'Heverlee, de l'accident de bus de Sierre lors de funérailles célébrées en l'église Saint-Pierre. La capacité d'accueil de l'église a été presque doublée pour la circonstance, passant de 800 à 1.400 places assises.

Louvain dit adieu à ses morts

© Image Globe

Les élèves de l'école Sint-Lambertus sont arrivés aux alentours de 10 heures, les cercueils et les parents à 10h20. Les cercueils étaient portés par des militaires de la caserne d'Heverlee et suivis par les proches des victimes.

Ils ont été accueillis par le doyen de Louvain Dirk De Gendt et le ministre-président flamand Kris Peeters. A 10h30, l'église était à peu près remplie, alors qu'un millier de personnes attendaient encore dehors.

L'entrée des cercueils dans l'église s'est effectuée alors que retentissait le glas. Ils ont été disposés les uns à côté des autres. Sur chacun d'eux, une photo de l'enfant défunt a été disposée.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, le président du conseil européen Herman Van Rompuy, le couple princier des Pays-Bas, Willem-Alexander et Maxima et le couple royal belge ont pris place dans l'Eglise.

Visiblement émus, le roi et la reine ont pris le temps de saluer les parents et les proches des victimes avant le commencement de la cérémonie.

Le Premier ministre belge Elio Di Rupo, le ministre-président flamand Kris Peeters, le gouverneur du Brabant flamand Lodewijk De Witte et le bourgmestre de Louvain Louis Tobback sont également présents. Des écrans géants retransmettant la cérémonie sont disposés sur la Grand-Place et place De Layens.

Comme ce fut le cas à Lommel mercredi, les parents et les familles ont apporté des témoignages poignants et en plusieurs langues, plusieurs enfants décédés s'exprimaient en effet en français, en espagnol ou en anglais à la maison.

Le doyen Dirk De Gendt a béni les cercueils et a lu un texte écrit par les élèves de 4e primaire de l'école Sint-Lambertus. Des élèves de 6e blessés dans l'accident ont déposé des bougies auprès des cercueils de leurs camarades et des photos de leur instituteur M. Frank et de Monique, leur monitrice. Dans son homélie, le doyen s'est demandé où était Dieu.

A la demande des familles, les cercueils ont quitté l'église vers 13h30 sur la musique de Star Wars. Des centaines de personnes ont suivi la cérémonie sur grands écrans en dehors de l'église. Les victimes seront enterrées dans l'intimité dans différents cimetières. L'un des enfants sera incinéré.

Le chauffeur du bus enterré à Aarschot

Les funérailles de Geert Michiels, 34 ans, l'un des deux chauffeurs du bus accidenté à Sierre, ont eu lieu jeudi matin en l'église paroissiale du Sacré Coeur de Jésus à Ourodenberg (Aarschot). Quelque 500 personnes ont assisté à la cérémonie, dont notamment la secrétaire d'Etat Maggie De Block qui représentait le gouvernement et plusieurs collègues du défunt chez Toptours et De Lijn.

Sa veuve, Evy Laermans, a dit tout son amour pour son mari, rappelant les circonstances de leur rencontre il y a trois ans lors d'un voyage en Allemagne avec la chorale Scala dont elle faisait partie. Geert était l'un des chauffeurs qui prenait régulièrement le volant lors des tournées de la chorale, tant en Belgique qu'à l'étranger. "Le bus nous a rapprochés puis nous a séparés", a-t-elle dit.

La veuve du chauffeur a aussi laissé un message aux parents des enfants décédés dans l'accident, qui devait être lu lors des funérailles des enfants à Louvain jeudi matin. Elle y remercie les parents pour les fleurs qu'ils lui ont envoyées mais dit se sentir responsable, en tant qu'épouse du chauffeur, de l'accident survenu. "Je ressens le besoin de dire que je suis désolée. Je n'ai pas la moindre idée de ce qui s'est passé dans le bus et qui était au volant. Mes pensées sont avec vous et je continuerai à vous apporter mon soutien", a-t-elle conclu.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires