Louis Michel : "Nous sommes sur la même longueur d'ondes"

09/07/10 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Le Vif

Le Mouvement réformateur est uni et sur la même ligne communautaire que le FDF d'Olivier Maingain, a assuré Louis Michel, député européen et ancien homme fort du MR. Le président du FDF avait pourtant affirmé préférer l'indépendance de la Flandre au confédéralisme, pas plus tard que mercredi.

Louis Michel : "Nous sommes sur la même longueur d'ondes"

© Belga

"Nous sommes sur la même longueur d'ondes" que M. Maingain, a déclaré Louis Michel lors de l'émission Matin Première de la RTBF-radio. Le président du MR, Didier Reynders, n'est pas prêt à lâcher du lest d'un point de vue communautaire, a-t-il ajouté.

Louis Michel a toutefois déploré, dans la même interview, que le FDF, formation essentiellement bruxelloise, ait décidé "sans concertation" de créer des sections locales en Wallonie. "Ce n'est pas grave, mais cela peut irriter" certains libéraux, a-t-il souligné.

L'ancien ministre des Affaires étrangères s'est aussi étonné des déclarations de M. Maingain, publiées mercredi dans une interview à l'hebdomadaire 'Télé-Moustique', dans lesquelles il affirmait préférer l'indépendance de la Flandre au confédéralisme prôné par le parti nationaliste N-VA de Bart De Wever. "Quand il dit des choses comme ça, il serait bon d'en parler d'abord en interne", a dit M. Michel.

Mais le FDF "a toute sa place" au sein du MR, a-t-il poursuivi, rappelant qu'il s'était "bien comporté" lors des élections législatives du 13 juin dernier - alors que le parti dans son ensemble a subi une défaite.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires