Louis Michel a joué un rôle douteux dans le cadre de la loi sur la vie privée

21/11/13 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Le Vif

Le parlementaire européen Louis Michel (MR) a joué un rôle douteux lors de l'élaboration de la loi européenne sur la vie privée. Il a déposé plus de cent amendements qui attaquaient parfois très fort la vie privée des consommateurs. Louis Michel nie les faits, rapporte jeudi le quotidien De Morgen.

Louis Michel a joué un rôle douteux dans le cadre de la loi sur la vie privée

La loi européenne sur la vie privée a fait l'objet d'une véritable guerre des lobbys, qui a abouti à près de 4.000 amendements, dont 229 provenant de Louis Michel. La majeure partie des amendements du parlementaire libéral européen n'étaient pas en faveur de la protection de la vie privée, selon le quotidien De Morgen.

Lobbyplag, un site internet qui analyse l'influence des lobbys dans les secteurs européens, a placé le Belge à la deuxième place du classement des parlementaires européens qui ont introduit le plus d'amendements visant à affaiblir la protection de la vie privée.

Au total, Louis Michel a déposé 158 amendements allant à l'encontre de la protection de la vie privée. Il déclare ne pas être lié à ces amendements. "C'est le travail d'un employé trop zélé, qui a déposé les amendements alors que j'étais au Mali. Je n'ai jamais été en contact avec un lobbyiste. Comment un employé peut-il déposer, comme ça, une série d'amendements ? Il arrive en effet souvent qu'un collaborateur dépose un amendement au nom d'un parlementaire." Le collaborateur n'était pas joignable, selon le journal De Morgen.

Paul De Hert, professeur à la VUB, croit que Louis Michel n'était sincèrement au courant de rien. Selon lui, son collaborateur a reçu de nombreux acteurs belges, qui avaient tous leurs propres demandes, et il a repris leurs propositions sans en estimer la portée exacte. "C'est douloureux, mais je pense qu'il n'y a pas eu d'intention volontaire de nuire."

Louis Michel témoigne de sa bonne foi

Louis Michel a témoigné jeudi matin de sa bonne foi et de son ignorance totale d'une série d'amendements introduits en son nom lors de l'élaboration de la loi européenne sur la vie privée, ajoutant être "radicalement en faveur de la vieprivée".

"Il n'y a rien de douteux là-dedans! Je n'ai jamais vu, ni su, ni signé physiquement aucun de ces amendements", déposés par voie informatique par un collaborateur en son nom, a affirmé M. Michel auprès de l'agence Belga.

Selon M. Michel, c'est son collaborateur qui a reçu "et collecté de manière quasi exhaustive" des demandes de divers acteurs avant de parfois simplement les recopier tels quels, alors que le député emmenait une mission d'observation électorale au Mali. Ce collaborateur les a ensuite introduits par voie informatique sans en avertir l'eurodéputé qui selon ses dires ignorait jusqu'à l'existence de cette voie d'introduction d'un amendement.

"Je suis connu pour ma position ultra-défensive en faveur de la vie privée", a fait valoir M. Michel, qui ignore encore l'avenir de sa collaboration avec une personne avec laquelle il travaille depuis plusieurs années. "Je n'avais jamais eu à me plaindre de lui jusqu'ici", a-t-il commenté.

M. Michel souligne que sa bonne foi est visible "en direct" dans l'émission de la VRT "Panorama" - qui sera diffusée ce jeudi soir et consacrée aux lobbys européens, ndlr -, lorsque le journaliste l'interroge sur "des choses que j'ignore".

Nos partenaires