Londres doit "libérer Assange" après la décision de l'ONU

04/02/16 à 18:27 - Mise à jour à 18:27

Source: Belga

(Belga) Le Royaume-Uni doit "libérer" le fondateur de WikiLeaks Julian Assange suite à l'avis d'un comité de l'ONU jugeant sa détention illégale, a déclaré jeudi à l'AFP l'un de ses avocats.

Londres doit "libérer Assange" après la décision de l'ONU

Londres doit "libérer Assange" après la décision de l'ONU © BELGA

"Le Royaume-Uni va devoir prendre une décision. S'il respecte ses engagements internationaux à l'égard de l'ONU, il doit respecter la décision du groupe de travail basée sur la convention de l'ONU sur les droits civils et politiques. On espère qu'il aura à coeur de libérer Assange", a déclaré Christophe Marchand, son avocat belge interrogé par téléphone depuis Londres. L'avocat s'exprimait peu après que la Suède eut confirmé avoir été informée de cet avis de l'ONU, non contraignant pour les États membres, qui doit être rendu public vendredi. Julian Assange, accusé de viol par une Suédoise, s'est réfugié en juin 2012 dans les locaux de l'ambassade d'Equateur à Londres. Il est sous le coup d'un mandat d'arrêt européen lancé par la Suède. M. Marchand a jugé que "la balle est dans le camp du Royaume-Uni et de la Suède. C'est à eux de faire en sorte que ce labyrinthe juridique cesse". Il a également appelé la Suède à "faire un choix" et à respecter la décision du comité faute de quoi elle se retrouverait "du côté des Etats voyoux". Le gouvernement britannique a d'ores et déjà rappelé que du fait du mandat d'arrêt européen, il était "légalement obligé d'extrader M. Assange" vers la Suède, selon un porte-parole. (Belga)

Nos partenaires