Logements vides : la Wallonie surveille les compteurs d'eau et d'électricité

20/02/14 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Source: Le Vif

La Région wallonne et les communes peuvent désormais contrôler et réguler l'inoccupation des logements. Le parlement a approuvé mercredi à l'unanimité une proposition de décret facilitant l'accès aux relevés d'eau et d'électricité des habitants.

Logements vides : la Wallonie surveille les compteurs d'eau et d'électricité

© Thinkstock

C'est la députée Écolo Isabelle Meerhaeghe qui est à la base de cette initiative. Elle a ensuite été suivie par d'autres partis politiques : le PS, MR et CDH dans cette démarche. La Wallonie va surveiller les compteurs d'eau et d'électricité pour traquer les biens inhabités. Bruxelles ayant déjà franchi cette étape en 2012, la Région wallonne s'inspire de la Capitale pour une meilleure gestion de son immobilier. La location ou la vente de logements se déroulera ainsi plus rapidement pour répondre à une demande toujours plus grande.

Quelle procédure pour de bons résultats ?

Les gestionnaires de réseau d'eau et d'électricité devront fournir chaque année à l'administration régionale la liste des logements s'affichant sous un seuil de consommation fixé par le gouvernement. Des agents analyseront alors les données, auxquelles les communes auront accès dans les limites de leur territoire. Si un bien est suspecté d'inoccupation, un courrier sera adressé au propriétaire pour qu'il rende des comptes à l'administration.

Pas de chasse aux sorcières

Le but de ce décret est une meilleure gestion des logements. Il n'est évidemment pas question de punir systématiquement un habitant absent de son domicile. Les personnes hospitalisées, temporairement admises en maison de repos ou disposant d'une seconde résidence et y séjournant quelques mois sur l'année ne seront pas sanctionnées. Ces raisons de non-occupation du bien sont considérées comme légitimes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires