Linkebeek: large victoire de Damien Thiéry, "seul bourgmestre légitime"

13/12/15 à 20:00 - Mise à jour à 23:16

Source: Belga

La liste LB (LinkeBeek) a obtenu les 13 sièges du conseil communal de Linkebeek qui avaient été remis en jeu dimanche après la démission des conseillers communaux francophones. Cela "confirme que Damien Thiéry est le seul bourgmestre légitime de Linkebeek", a affirmé dimanche soir le président du MR.

Linkebeek: large victoire de Damien Thiéry, "seul bourgmestre légitime"

Damien Thiery © BELGA

Damien Thiéry et Yves Ghequière, respectivement premier et deuxième sur la liste Linkebeek l'ont emporté largement au classement en terme de voix de préférence lors du scrutin de dimanche portant sur l'élection de 13 conseillers communaux sur 15.

Damien Thiéry a obtenu 1.200 voix; Yves Ghequierre 958. Membre, comme les deux premiers du collège échevinal sortant, Valérie Geurickx a obtenu 358 voix. Le conseil communal verra par ailleurs deux nouveaux venus faire leur entrée sur les bancs de la majorité: Anne Bauwens (186 voix) et Thibaut Arnould (219 voix). La Droite n'a décroché aucun siège. La tête de liste, Pascal Collet, a obtenu le moins mauvais score (59 voix) de la liste, loin derrière le dernier élu de la liste LB (119 voix).

Le conseil communal se réunira 75 jours après le scrutin. Selon Damien Thiéry, il ne pourra y avoir d'acte de présentation de bourgmestre avant ce moment. Si M. Thiéry n'a exclu aucun cas de figure quant à la décision que la majorité prendra à ce sujet, il a affirmé qu'en cas de soutien à sa candidature par celle-ci, et de nouveau refus de la ministre des Affaires Intérieures flamandes, Liesbeth Hoomans, un recours au Conseil d'Etat n'était pas à exclure. "J'ai 100% de respect pour les Flamands qui respectent la démocratie... Je n'ai rien contre Mme Hoomans. Je lui demande simplement de laisser les Linkebeekois décider de leur avenir", a commenté Damien Thiéry, en présence de ses sympathisants et du président de la régionale bruxelloise du MR, Didier Reynders venu l'encourager.

Le seul bourgmestre légitime de Linkebeek

Le résultat obtenu par la Liste Linkebeek et sa tête de liste "confirme que Damien Thiéry est le seul bourgmestre légitime de Linkebeek", a affirmé dimanche soir le président du MR, réagissant aux résultats donnant une victoire sans équivoque de la liste LinkeBeek dans la commune à facilités.Pour le président du MR, au delà de cet excellent résultat, il n'y a cependant pas lieu de se réjouir de ce scrutin qui "n'aurait jamais du avoir lieu, étant la conséquence de l'entêtement des autorités flamandes".

Aux yeux d'Olivier Chastel, la décision de la ministre flamande Liesbeth Homans de nommer un bourgmestre issu de la minorité flamande (ndlr: Eric De Bruycker) était à la fois "totalement inacceptable mais aussi dommageable. Force est de constater que ce choix n'était pas bon. La commune ne peut être gérée efficacement par un élu sans aucune expérience et sans aucun appui parmi le collège échevinal". "C'est d'autant plus aberrant que la bonne gestion des affaires communales par Damien Thiéry n'a jamais été remise en cause", a souligné Olivier Chastel.

Sur base des résultats de ce scrutin, Damien Thiéry pourra donc être légitimement présenté par la majorité comme bourgmestre, lors du prochain conseil communal, a enfin dit le président du parti libéral, réaffirmant le respect par le MR de la de "la volonté de la population linkebeekoise, qui s'est à nouveau prononcée de façon claire ce dimanche".

"Damien Thiéry est aussi loin qu'avant les élections"

"A l'issue du scrutin de dimanche, Damien Thiéry est aussi loin qu'auparavant", a commenté dimanche soir le porte-parole de la ministre flamande des Affaires Intérieures Liesbeth Homans (N-VA). Celui-ci a répété qu'en cas de signature par le conseil communal d'un nouvel acte de candidature de Damien Thiéry au poste de bourgmestre, la ministre refuserait à nouveau de le nommer.

"Le sens de ce cirque électoral ne nous est pas clair en dehors du fait que Damien Thiéry voulait en profiter pour se profiler davantage lui-même", a ajouté le porte-parole de Mme Homans. Pour celui-ci, la tête de la liste LB n'est pas plus avancé qu'auparavant parce que son groupe a autant de sièges qu'avant les élections. Le porte-parole a précisé que la ministre ne le nommerait pas au cours de la présente législature comme bourgmestre en raison des infractions à la législation linguistique commises précédemment.

Damien Thiéry n'a nullement gagné les élections estime le groupe Pro Link

Le groupe Pro Link, qui représente la minorité flamande de Linkebeek estime Damien Thiéry n'a pas gagné les élections organisées dimanche à Linkebeek. Selon le conseiller communal Rik Otten, si on additionne les 13,85 % de votes blancs (ndlr: auxquels avait appelé Prolink) aux 17% qui ne se sont pas déplacés, et aux 6,6% de ceux qui ont voté pour la Droite, on obtient près de 40 % d'électeurs qui ont signifié "à Thiéry and Cie que cela suffit".

Qui plus est, a ajouté Rik Otten, Yves Ghequiere a subitement obtenu près de 1.000 voix (958), ce qui démontre qu'un grand nombre de francophones jugent que l'échevin aurait dû accepter sa nomination comme bourgmestre (ndlr: que la ministre flamande Liesbeth Homans lui avait proposée, mais que celui-ci avait refusée, en concertation avec son groupe politique). "Si on propose un nouveau bourgmestre, j'espère que l'on comprend au sein de la majorité francophone que Thiéry n'a plus la moindre chance de devenir bourgmestre au cours de cette législature et que nombreux sont leurs électeurs qui soutiennent la candidature d'Yves Ghequiere, ce qui mettrait un terme au carrousel sur la nomination du bourgmestre", a commenté M. Otten.

Plus tôt dans la soirée, Damien Thiéry s'était félicité des résultats obtenus par son groupe, mais aussi des très bons scores personnels enregistrés par lui-même et Yves Ghequiere. M. Thiéry avait ajouté que les électeurs avaient remercié son co-listier pour sa loyauté indéfectible vis-à-vis de son groupe et pour avoir résisté au piège que lui avait tendu Mme Homans en proposant de le nommer bourgmestre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires