Libye: les forces du gouvernement d'union reprennent une importante base aérienne à l'EI

04/06/16 à 22:04 - Mise à jour à 22:04

Source: Belga

(Belga) Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont annoncé samedi avoir repris au groupe Etat islamique (EI) une importante base aérienne près de Syrte, le fief des djihadistes situé à 450 kilomètres à l'est de Tripoli.

Dans un communiqué sur sa page Facebook, le centre d'information des forces progouvernementales a indiqué que celles-ci ont "repris le contrôle de la base aérienne al-Gordabiya" située à 70 km au sud de Syrte. Elles ont été soutenues dans leur avancée par "cinq raids de l'aviation militaire contre les positions des djihadistes et leurs équipements". En outre, les forces du GNA ont annoncé la "libération des mains de Daech" (acronyme arabe de l'EI) de la localité d'Abou Hadi, à 15 km au sud-est de Syrte. Mercredi, ces forces avaient pris le contrôle de la centrale thermique de Syrte située à environ 23 km du centre-ville. Les forces armées du gouvernement d'union et celles d'une autorité rivale basée dans l'est du pays sont actuellement engagées dans une course pour être les premières à chasser l'EI de Syrte. Cette concurrence est mal perçue par la communauté internationale car elle risque de mettre en péril les efforts de lutte contre les djihadistes de l'EI, dont la menace se fait grandissante en Libye depuis leur implantation dans ce pays fin 2014. Mardi, l'émissaire de l'ONU pour la Libye Martin Kobler avait appelé toutes les forces armées libyennes, celles du gouvernement reconnu internationalement et celles de l'est du pays, à "s'unir" pour vaincre militairement les djihadistes implantés à Syrte. Nouvel exécutif libyen soutenu par les Nations unies, le GNA est basé à Tripoli depuis deux mois et peine actuellement à asseoir son autorité sur un pays miné par les divisions et les violences depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011. (Belga)

Nos partenaires