Les Wallons sont deux fois plus nombreux à se suicider que les Flamands

09/09/14 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Chaque année, plus de 2.000 Belges se suicident. Les réalités sont légèrement différentes au nord et au sud du pays puisque les Wallons sont proportionnellement près de deux fois plus nombreux que les Flamands à choisir d'en finir avec la vie.

Les Wallons sont deux fois plus nombreux à se suicider que les Flamands

/ © Istock

Avec un taux de suicide de 19 pour 100.000 habitants, la Belgique se place bien au-dessus de la moyenne mondiale de 14,5 pour 100.000, ressort-il du rapport de l'OMS publié la semaine dernière à l'occasion de la journée mondiale de prévention du suicide du 10 septembre.

L'Organisation mondiale de la Santé faisait état de plus de 800.000 suicides annuels à travers le monde dans son dernier rapport sur le sujet publié le 4 septembre.

En Belgique, le nombre de morts volontaires reste stable autour de 2.000 par an jusqu'en 2008, dernières données chiffrées de l'Observatoire wallon de la Santé et du Centre de prévention suicide. Les spécialistes estiment à 20 fois supérieur le nombre de tentatives précédant l'acte final. Bien qu'il reste stable, le nombre de suicides n'en est pas moins alarmant.

C'est en effet la première cause de mortalité des Belges de 25-44 ans et la seconde cause, après les accidents de la route, des 15-24 ans. De plus, le Centre de prévention estime ces chiffres sous-estimés. "Tous les suicides ne sont pas répertoriés", explique Valérie Denis du Centre. C'est le cas de certains accidents de la route volontaires par exemple, mais aussi de choix familiaux, "les proches préfèrent parfois ne pas officialiser la cause du décès", précise-t-elle.

Pour venir en aide et apporter une oreille attentive aux personnes en difficultés, le Centre offre un numéro d'appel gratuit et disponible 24h/24, le 0800 32 123. Les bénévoles, formés et encadrés par des psychologues, y ont reçu près de 20.000 appels en 2012.

En savoir plus sur:

Nos partenaires