Les Wallons se sentent de plus en plus différents des Flamands

19/11/14 à 21:13 - Mise à jour à 21:13

Source: Belga

Deux Wallons sur trois (66,1%) se sentent plutôt différents ou très différents des Flamands, selon une étude de l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) relayée mercredi par la RTBF dans son JT. Il y a dix ans, ils n'étaient que 35% à le penser.

Les Wallons se sentent de plus en plus différents des Flamands

© REUTERS

Le nouveau baromètre social de la Wallonie 2012-2013 de l'IWEPS portait notamment sur le sentiment identitaire du Wallon. Selon ce sondage mené auprès de 1.200 personnes (marge d'erreur de 2,76%), 78% des personnes interrogées se disent plutôt fières à très fières d'être wallonnes. Ce sentiment ne s'avère pas incompatible avec la fierté d'être belge, puisque 79% des Wallons interrogés expriment également leur attachement au plat pays.

Mais les Wallons se sentent toutefois de moins en moins proches des Flamands. Ils n'étaient que 35% à s'estimer différents de leurs voisins du nord en 2003. Dix ans plus tard, ils sont 66,1% à se sentir plutôt différents ou très différents des Flamands.

Selon ce sondage, les Wallons se sentent désormais plus proche de leurs voisins du sud, avec "seulement" 54,9% des personnes interrogées se sentant plutôt différentes ou très différentes du Français.

Il y aurait, selon l'IWEPS, "une prédominance de la dimension linguistique et culturelle sur la dimension d'appartenance commune à la nation belge".

En savoir plus sur:

Nos partenaires