Les voitures polluantes devront payer 350 euros par an dans le centre d'Anvers

05/01/16 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Belga

(Belga) Les voitures les plus polluantes devront payer 20 euros par jour ou 350 euros par an à partir du 1er février 2017 pour avoir accès à la future zone basses émissions d'Anvers, rapporte mardi la Gazet van Antwerpen.

Les voitures polluantes devront payer 350 euros par an dans le centre d'Anvers

Les voitures polluantes devront payer 350 euros par an dans le centre d'Anvers © BELGA

Quatre voitures sur cinq du parc automobile belge pourront rouler sans formalités particulières dans la première zone basses émissions du pays, selon le journal. Sur les 75.000 voitures enregistrées dans la zone, comprise entre le Ring et le quartier Linkeroever, quelque 8.000 à 9.000 sont trop vieilles et trop polluantes. Ceux qui roulent avec une voiture diesel qui ne répond pas aux conditions d'accès devront s'acquitter d'une autorisation payante. En 2017, le tarif sera de 20 euros par jour et jusqu'à 350 euros par an pour les diesels Euro 3. Des réductions sont prévues pour les bas revenus et ceux qui habitent dans la zone. A défaut d'autorisation, les conducteurs de voitures polluantes s'exposent à une amende de 125 euros en 2017 et de 150 euros à partir de 2018 s'ils pénètrent une première fois dans la zone. L'amende grimpera jusqu'à 350 euros en cas de récidive. Ces différents tarifs doivent encore être approuvés par le conseil communal. Anvers est la première ville belge à instaurer une zone basses émissions, qui passe notamment par un bannissement des voitures diesel de plus de 15 ans et des véhicules de plus de 10 ans qui ne disposent pas d'un filtre à particules. (Belga)

Nos partenaires