Les voitures immatriculées à l'étranger devront s'acquitter de leur amende

24/05/11 à 18:48 - Mise à jour à 18:48

Source: Le Vif

Plusieurs communes belges, dont deux bruxelloises, se sont attaché les services d'une société basée à Londres pour récupérer le montant des PV infligés à des voitures immatriculées à l'étranger, rapporte la Dernière Heure.

Les voitures immatriculées à l'étranger devront s'acquitter de leur amende

© EPA

La procédure est la suivante : l'administration communale envoie à Londres un fichier comprenant chacune des plaques étrangères verbalisées. Via les DIV (la Direction de la Circulation Routière), la société retrouve le propriétaire du véhicule et lui fait parvenir un premier rappel. La société londonienne s'adapte à chacun des règlements communaux. Elle se vante de récupérer 50% des amendes au terme de la première notification, ce qui représente un montant non négligeable à toucher pour les communes.

Ainsi, Etterbeek, qui a signé une convention avec la société déjà en 2003, a déjà récupéré environ 74.000 euros. La commune d'Anderlecht, qui vient de se lier à la société il y a près de deux mois, pourrait, elle aussi, toucher un bon pactole. Elle avait en effet dressé 25.779 PV à l'encontre de conducteurs de voitures immatriculées à l'étranger. Outre Etterbeek et Anderlecht, seules quatre autres communes, toutes flamandes, ont recours à ce système.

Mathilde Perrin, avec Belga

Nos partenaires