Les violences vécues à Gaza sont inacceptables, juge Didier Reynders

15/05/18 à 09:16 - Mise à jour à 09:18

Source: Belga

(Belga) "Les violences que l'on a vécues à Gaza sont inacceptables. D'une part, le Hamas était totalement inconscient en lançant autant de milliers de personnes vers la frontière quand on voit ce qui s'est passé au cours des dernières semaines et la tension qui était présente sur le terrain. D'autre part, c'est un usage disproportionné de la force qui a été utilisé à l'égard de civils" a affirmé mardi matin le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders (MR).

Interrogé sur la Première (RTBF), Didier Reynders a plaidé pour l'ouverture d'une enquête au niveau des Nations Unies pour examiner ce qui s'est passé sur le terrain. Le ministre des Affaires Etrangères a répété que la Belgique était opposée à un transfert d'ambassade vers Jérusalem. A ses yeux, il s'agit d'un acte unilatéral qui provoque des tensions, à l'image de ce qui s'est passé lundi. M. Reynders en a appelé à un usage proportionné de la force et au dialogue, "mais on sent qu'on s'en éloigne", a-t-il ajouté. Pour lui, il faut en revenir à une solution à deux Etats. "Mais on ne pourra pas aller vers un accord sans que les Etats-Unis ne soient autour de la table.... La position américaine devient de plus en plus unilatérale. Les Etats-Unis restent favorables à une solution à deux Etats, mais on s'en éloigne de plus en plus", a-t-il encore dit. (Belga)

Nos partenaires