Les Verts réclament une révision du mode de financement des CPAS

10/12/10 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Le Vif

Ecolo et Groen! se sont inquiétés vendredi de la situation des CPAS après l'annonce par celui d'Anvers qu'il devrait emprunter pour payer les revenus d'intégration. Les Verts réclament une révision de leur mode de financement.

Les Verts réclament une révision du mode de financement des CPAS

© Belga

Mercredi, la présidente du CPAS d'Anvers a fait savoir qu'elle devrait emprunter 10 millions d'euros, les budgets fédéraux disponibles pour les revenus d'intégration étant épuisés. En affaires courantes, le gouvernement fédéral ne peut en effet débloquer des moyens complémentaires. D'autres CPAS auraient également été contraints à recourir à l'emprunt, selon les Verts, les paiements ayant eu lieu en retard ces deux derniers mois.

Les Verts dénoncent un manque de prévoyance dans le chef du secrétaire d'Etat à l'Intégration sociale, Philippe Courard."Ce manque de prévoyance risque de coûter cher aux CPAS et donc aux communes, déjà mises à mal par la crise économique. Pour les Verts, il va de soi que les intérêts que payeront les CPAS suite à cet emprunt devront être à charge de l'Etat", ont dit Zoé Genot et Wouter De Vriendt dans un communiqué.

Au delà de ce problème, Ecolo et Groen! veulent réformer le mode de financement du revenu d'intégration. Actuellement, le gouvernement fédéral prend en charge de 50 pc à 75 pc de ce revenu, le solde étant à charge des communes qui se voient dès lors pénalisées si elles sont pauvres. Ce financement doit devenir intégralement national, estiment les Verts qui rappellent les charges supplémentaires assumées par les CPAS avec le nombre croissant d'exclusions du chômage.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires