Les véhicules polluants vont-ils être bannis de la Région bruxelloise ?

02/06/16 à 10:58 - Mise à jour à 10:57

Source: Le Soir

La Région bruxelloise souhaite interdire la circulation des voitures les plus polluantes d'ici 2018, et instaurer une zone basse émission.

Les véhicules polluants vont-ils être bannis de la Région bruxelloise ?

© Getty Images/iStockphoto

La Région bruxelloise veut réduire les émissions polluantes sur son territoire. Pour ce faire, elle compte bannir les voitures les plus polluantes à partir de 2018, rapporte Le Soir. Bien que les modalités ne soient pas encore fixées, la Région veut "cibler les véhicules Euro 1, puis " limiter l'accès des Euro 2 à la Région ", explique le quotidien. Les véhicules concernés seront les voitures, les camionnettes et les camions. Cela vise toutes les motorisations sauf les "ancêtres" et les deux-roues.

La norme Euro

Les normes Euro sont les normes antipollution applicables aux véhicules roulant au sein de l'UE. Elles fixent les limites maximales de rejets polluants. La norme Euro 1 concerne les véhicules mis en service au début de 1993, et la norme Euro 2 en juillet 1996.

Le gouvernement bruxellois doit approuver ce jeudi un plan air-climat-énergie. L'interdiction des véhicules trop polluants en fait partie. Les émissions de gaz à effet de serre, ainsi que la pollution de l'air au sein de la Région, sont préoccupantes. La Commission a d'ailleurs pointé Bruxelles du doigt plusieurs fois pour le non-respect des normes européennes en matière de qualité de l'air. Le transport routier y est responsable de 67 % des émissions d'oxydes d'azote et de 39 % des émissions de particules fines, poursuit Le Soir. La Région a pour objectif réduire ses émissions de CO2 de 30 % en 2025, et limiter la circulation des véhicules les plus polluants pourrait y contribuer.

La zone basse émission, qui devrait être approuvée ce jeudi, sera donc inaccessible aux véhicules les plus polluants et devrait se baser sur les normes Euro. Les véhicules devraient être équipés de pastilles ou de vignettes en fonction du niveau de leur norme Euro, système moins coûteux et moins lourd que des portiques équipés de caméras. Le coût de la vignette est encore à discuter, tout comme les autres détails opérationnels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires