Les trois priorités de Charles Michel :"l'emploi, l'emploi et l'emploi"

23/07/15 à 12:20 - Mise à jour à 12:19

Source: Le Vif

Lors d'une conférence de presse organisée afin de détailler l'accord sur le budget et le tax shift, le Premier ministre Charles Michel a tenu a rappeler quelles étaient les priorités de son gouvernement : " l'emploi, l'emploi et l'emploi ".

Les trois priorités de Charles Michel :"l'emploi, l'emploi et l'emploi"

© Belga

Les trois points clés de l'accord sont : une diminution du coût de l'embauche et du handicap salarial belge, une augmentation du pouvoir d'achat pour les bas et moyens salaires et un tax shif "équilibré, équitable et économiquement efficace" pour un montant de 7,2 milliards d'ici 2018. Il sera mis en oeuvre dès le début de l'année 2016.

Charles Michel a ajouté que le gouvernement mettait l'accent sur un assainissement des dépenses et une diminution de la pression fiscale globale.

De plus, 430 millions d'euros sont prévus pour les PME et les indépendants pour leur permettre de faire des investissements productifs. Le gouvernement veut également consolider les emplois dans l'industrie.

Concernant le pouvoir d'achat, Charles Michel avance l'objectif de 100 euros en plus par mois pour les bas et moyens revenus, même si les mesures techniques pour y parvenir n'ont pas encore été prises.

Parmi les mesures les plus marquantes, le Premier ministre évoque l'augmentation de la TVA sur l'électricité à 21 %, tout en précisant qu'il s'agit de la seule mesure sur la TVA et l'augmentation progressive de l'accise sur le diesel pour rejoindre les prix de l'essence qui, eux, devraient progressivement diminuer.

En guise de commentaire, il a ajouté : "on peut reprocher beaucoup à ce gouvernement, mais pas de ne pas prendre de décisions. Et nous continuerons notre action. [...] Nous sommes très motivés", a-t-il conclu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires