Les trois derniers suspects interpellés jeudi remis en liberté

01/01/16 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Belga

(Belga) Les trois derniers suspects interpellés jeudi matin dans le cadre d'une enquête ouverte au sujet d'un projet d'attentat à l'occasion du réveillon de Nouvel an dans la capitale ont été remis en liberté vendredi, a annoncé le parquet fédéral, vendredi après-midi. Trois autres suspects avaient été remis en liberté jeudi après-midi.

Les trois derniers suspects interpellés jeudi remis en liberté

Les trois derniers suspects interpellés jeudi remis en liberté © BELGA

Ceux-ci avaient été relâchés après leur audition. Le juge d'instruction avait par contre prolongé de 24h00 la privation de liberté pour les trois autres avant de décider si ils seraient placés sous mandat d'arrêt. La décision tombée vendredi après-midi indique donc que ce n'est pas le cas. Les six personnes avaient été interpellées jeudi matin lors de perquisitions menées, entre autres, à Molenbeek, Anderlecht, Laeken et Leeuw-Saint-Pierre, dans le cadre de l'enquête sur un projet d'attentat durant le réveillon de Nouvel An dans le centre de Bruxelles. Dimanche, deux autres personnes, Saïd Saouti et Mohamed Karay, avaient déjà été arrêtées dans la même enquête. Ces deux personnes, membres du club de moto Kamikaze Riders, avaient été placées sous mandat d'arrêt, mandat qui a été prolongé jeudi pour un mois. Selon le parquet fédéral, il y avait des indices sérieux d'un projet d'attentat à différents endroits symboliques à Bruxelles durant les fêtes de fin d'année. Les perquisitions ont permis de saisir notamment des uniformes militaires. Saïd Saouti a été inculpé du chef de menaces d'attentats, de participation aux activités d'un groupe terroriste en qualité de dirigeant et de recrutement en vue de commettre des infractions terroristes, comme auteur ou coauteur. Mohammed Karay a été inculpé du chef de menaces d'attentats et de participation aux activités d'un groupe terroriste, comme auteur ou coauteur. (Belga)

Nos partenaires