Les travailleurs mis à la porte manifestent à l'entrée du home Bergamote à Schaerbeek

11/10/17 à 07:01 - Mise à jour à 07:03

Source: Belga

(Belga) A l'appel de la CNE et du SETCa, une soixantaine de personnes se rassembleront, durant toute la matinée de mercredi à compter de 06H30, devant la maison de repos et de soins agréée Bergamote, située Clos du Chemin Creux à Schaerbeek, pour appeler le nouveau repreneur à entamer des négociations sur la reprise du personnel.

Une lettre sera donnée aux quelque 120 résidents pour s'excuser des désagréments et les sensibiliser à la situation. Le 26 septembre, le tribunal du commerce francophone de Bruxelles a déclaré en faillite la SPRL Bergamote. Le 4 octobre, le nouveau repreneur a affiché une liste reprenant les noms de 29 travailleurs indésirables, dont 7 représentants des travailleurs. Il a gardé 52 personnes. Par ailleurs, 4 travailleurs ne sont repris sur aucune des deux listes. "On a décapité les syndicats et le repreneur refuse toute concertation sociale", explique Wojciech Kacprzycki, permanent syndical à la CNE. "Le personnel qui a pu reprendre le travail est sous contrat à durée déterminée pour un mois seulement. Il doit s'inscrire dans un projet de sauvetage de l'entreprise sinon il sera remercié. On voudrait gagner la sympathie des résidents et de l'opinion publique." Les syndicats remarquent que l'ASBL Klein Kasteeljes Bergamote qui fait signer les contrats n'est pas enregistrée à la Banque-Carrefour des Entreprises, ne possède pas de numéro ONSS et n'a entamé aucune démarche pour demander un numéro provisoire. Il ajoutent que ni la Cocom (Commission communautaire commune) ni les Fonds sociaux sectoriels n'ont été informés de la faillite et de la reprise. Le 25 septembre, une inspection de la Cocom avait conclu que l'agrément de cette maison était remis en question entre autres pour irrégularités envers la loi sur le travail et défaut de règlement de travail. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos