Les travailleurs intérimaires auront bientôt accès à la fonction publique flamande

18/04/18 à 22:03 - Mise à jour à 22:04

Source: Belga

(Belga) Les administrations publiques flamandes pourront bientôt engager des travailleurs intérimaires. Le parlement flamand a donné mercredi soir son feu vert à un décret proposé dans ce sens par le gouvernement de Geert Bourgeois. La majorité N-VA-CD&V-Open Vld a voté pour; le sp.a contre; les Verts se sont abstenus. Cette initiative du gouvernement flamand est désapprouvée par les syndicats.

Jusqu'à présent, le recours au travail intérimaire dans le secteur public est pour ainsi dire interdit. Le gouvernement flamand entendait rectifier cela, depuis quelques années. Les intérimaires pourront travailler à l'avenir dans les administrations communautaires, régionales, communales et des CPAS de Flandre. Ils pourront être mobilisés pour remplacer des absents, pour résorber une surcharge temporaire de travail, ou pour assurer un travail de nature exceptionnelle. La ministre des Affaires Intérieures flamandes Liesbeth Homans (N-VA) estime que le travail intérimaire permettra de remplacer plus rapidement des membres du personnel temporairement absents ou d'effectuer des missions de nature exceptionnelle requérant une connaissance ou une expertise spécifique. Pour les fonctionnaires actifs, cela contribuera à freiner l'augmentation de la charge de travail. Les syndicats chrétien, socialiste et libéral ont une toute autre lecture du décret. Selon eux, cela va coûtera plus cher, près de deux fois plus qu'en se contentant du travail ordinaire. C'est, à leurs yeux, incompréhensible dans le chef d'un gouvernement qui annonce fièrement, dans le même temps, qu'il va supprimer 3.500 emplois dans la fonction publique d'ici l'année prochaine. (Belga)

Nos partenaires