Les travailleurs de Longtain continuent à bloquer l'entreprise à l'extérieur du site

24/08/15 à 19:33 - Mise à jour à 20:52

Source: Belga

La police a demandé lundi matin aux travailleurs des Laminoirs de Longtain à Bois-d'Haine de quitter le site qu'ils occupaient depuis mercredi matin. La justice avait ordonné vendredi, à la suite de la demande du propriétaire, de mettre fin à l'occupation. Les travailleurs continuent à bloquer les Laminoirs en dehors du site.

Les travailleurs de Longtain continuent à bloquer l'entreprise à l'extérieur du site

Le site de Longtain à Bois d'Haine (La Louvière) © BELGA

Le bras de fer continue aux Laminoirs de Longtain entre syndicats et direction. Après l'intervention de la police, lundi dans la matinée, obligeant les travailleurs qui occupaient le site de quitter le territoire de l'entreprise, ces derniers se sont installés juste devant l'entrée des Laminoirs, sur le domaine public. "On ne peut plus reprocher aux 36 travailleurs d'occuper l'usine à l'intérieur de ses murs puisqu'ils se sont installés juste devant le site de l'entreprise", a indiqué Philippe Bertleff, du SETCa.

La justice avait ordonné une astreinte de 2.500 euros par jour par personne présente sur le site de l'usine.

Le principal grief des travailleurs ayant entraîné la décision d'occuper l'usine mercredi dernier était le non-paiement, entre autres, de salaires et de diverses primes aux travailleurs par la direction, ce que le propriétaire des Laminoirs, Stéphan Jourdain, a nié sur la RTBF lundi matin.

Mardi à 9h30, les syndicats rencontreront à Namur le cabinet du ministre wallon de l'Economie Jean-Claude Marcourt et la Sogepa (Société wallonne de Gestion et de Participations). "Nous demanderons tous les éclaircissements nécessaires. Le but est d'empêcher le scénario annoncé par Stéphan Jourdain de déposer le bilan, ce qui empêcherait toute possibilité d'éventuelle reprise et ce qui serait une catastrophe pour les travailleurs", a conclu Philippe Bertleff.

En savoir plus sur:

Nos partenaires