Les travailleurs d'origine étrangère sont fortement désavantagés en Belgique

29/10/13 à 07:55 - Mise à jour à 07:55

Source: Le Vif

Nulle part ailleurs en Europe les personnes d'origine étrangère ne sont aussi désavantagées sur le marché du travail qu'en Belgique, écrivent De Standaard et Het Nieuwsblad mardi sur base de chiffres analysés par le bureau européen de statistiques Eurostat.

Les travailleurs d'origine étrangère sont fortement désavantagés en Belgique

© Thinkstock

Sur les citoyens nés en-dehors de l'Union européenne, moins de deux tiers (62%) étaient actifs l'an dernier sur le marché du travail. C'est beaucoup moins que dans la population générale, dont 73% travaillent (la moyenne européenne étant de 76%). Dans aucun autre pays européen les travailleurs d'origine étrangère ne sont aussi désavantagés qu'en Belgique, ressort-il des chiffres.

"Ces mauvais chiffres sont en partie dus au profil spécifique de nos migrants: beaucoup sont venus ici pour travailler dans l'industrie, mais ce secteur est en perte de vitesse", explique Koen Van Laer, professeur à l'université de Hasselt et spécialisé dans la diversité sur le marché du travail. "Mais les chiffres sont aussi le reflet d'une discrimination persistante."

Un autre obstacle à l'emploi pour les travailleurs d'origine étrangère tient dans les exigences linguistiques élevées en Belgique.

Nos partenaires