Les trafiquants d'êtres humains touchés au portefeuille

05/02/18 à 08:25 - Mise à jour à 08:25

Source: Belga

La Justice a confisqué l'an dernier pour plus de 110.000 euros à des trafiquants d'êtres humains, une hausse importante par rapport à l'année précédente, lorsque ce montant s'élevait à 18.000 euros, rapportent lundi Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

Les trafiquants d'êtres humains touchés au portefeuille

Du côté du cabinet Geens, on indique que le ministre est "inquiet" de constater la violence grandissante. © Belga

Cette évolution correspond à une volonté du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) de "serrer la vis" dans la lutte contre les personnes actives dans le trafic d'être humains.

Ce sont surtout des sommes d'argent qui sont saisies, mais des biens immobiliers, des voitures et camions sont également confisqués par des équipes spécialisées de la police fédérale.

Du côté du cabinet Geens, on indique que le ministre est "inquiet" de constater la "violence grandissante des trafiquants envers les migrants".

Nos partenaires