Les têtes de liste PS de Mons-Borinage seront désignées par une élection

13/10/17 à 18:46 - Mise à jour à 18:48

Source: Belga

(Belga) La Fédération de Mons-Borinage du PS a décidé de désigner ses têtes de liste pour les élections communales et provinciales de 2018 au suffrage de ses sept mille affiliés.

"Nous sommes le seul parti à pratiquer une démocratie aussi large et ouverte, basée sur le choix des militants et non sur le positionnement d'un seul homme", a souligné vendredi Nicolas Martin (PS), président de la Fédération PS de Mons-Borinage. Boussu, Colfontaine, Dour, Frameries, Hensies, Honnelles, Jurbise, Lens, Mons, Quaregnon, Quévy, Quiévrain et Saint-Ghislain, soit treize communes de l'arrondissement de Mons-Borinage, sont concernées par la constitution des listes PS à Mons-Borinage. Un appel à candidatures par commune et par district provincial est lancé à tous les affiliés du Parti socialiste. Du 27 novembre au 25 mars, les candidats seront amenés à se manifester, ensuite à débattre et enfin à se soumettre, au suffrage direct et à bulletin secret, à l'ensemble des affiliés des sections ou des USC de la circonscription électorale concernée. Lors des différents scrutins, plusieurs bureaux seront ouverts dans les treize communes concernées à diverses dates. Il s'agira du 10/12 pour Frameries et Quaregnon, du 17/12 pour Lens, Hensies et Quiévrain, du 14/01/18 pour Dour et Saint-Ghislain, du 21/01/18 pour Quévy, du 28/01/18 pour Honnelles et Colfontaine, du 25/02/18 pour Jurbise et Boussu et du 25/03/18 pour Mons et la Province de Hainaut. Quelques nouveautés sont prévues: "les listes PS compteront 15% de représentants de moins de 30 ans." La présence équilibrée de femmes et d'hommes au sein des collèges communaux et provinciaux en Wallonie devra également répondre aux prescrits wallons. Un décret récent impose en effet la présence d'un tiers au moins de chaque genre dans les collèges. Enfin, il n'est pas exclu que des listes de rassemblement voient le jour, "mais aucun de nos candidats PS ne cachera son appartenance au parti", a conclu Nicolas Martin. (Belga)

Nos partenaires