Les TEC pratiquement à l'arrêt en province de Liège, perturbations ailleurs

19/03/15 à 07:24 - Mise à jour à 08:43

Source: Belga

Le réseau TEC en province de Liège enregistre de fortes perturbations jeudi matin, en raison de la concentration de militants organisée par les syndicats des services publics à Bruxelles, indique Carine Zanella, porte-parole des TEC Liège-Verviers.

Les TEC pratiquement à l'arrêt en province de Liège, perturbations ailleurs

© Belga

Le réseau TEC en province de Liège enregistre de fortes perturbations jeudi matin, en raison de la concentration de militants organisée par les syndicats des services publics à Bruxelles, indique Carine Zanella, porte-parole des TEC Liège-Verviers. Le réseau est aussi perturbé dans le reste de la Wallonie.

A part six bus sur seize à Verviers (35% des services), trois bus à Warsée (75%) et 50% des services assurés à Bassenge, le réseau TEC Liège-Verviers est à l'arrêt. Les dépôts d'Eupen, de Robermont et Jemeppe sont paralysés, tout comme ceux d'Omal, Rocourt, Oreye, Verlaine et Wanze.

Les bus des lignes 78, 138, 377 et 140/240 sont en circulation, mais certains ne desserviront pas le centre-ville entre 7 et 9h00, précise la porte-parole. Des perturbations sont également notées ailleurs en Wallonie.

A Charleroi, moins de 10% des services sont assurés, indique la porte-parole du réseau. Comme prévu, de nombreux travailleurs ont en effet décidé de prendre part au rassemblement syndical. Si 25% des départs ont été assurés du dépôt de Jumet, les autres dépôts n'ont vu sortir quasi aucun véhicule.

Les deux lignes de métro de Gilly et de Gosselies ne sont assurées que de vingt minutes en vingt minutes. La situation ne devrait pas s'améliorer pendant la journée. Pour le réseau TEC Namur-Luxembourg, respectivement 76% et 84% des bus circulent. La situation pourra toutefois évoluer.

Du côté du Hainaut, des perturbations étaient annoncées en marge de la concentration à Bruxelles dans les régions de Mons (environ 20% des voyages assurés prévus), Eugies (50%), du Centre (15%) et du Hainaut occidental (28%).

Des membres du personnel TEC du Brabant-Wallon participent aussi au rassemblement dans la capitale. Les parcours supprimés sont répertoriés dans un document en ligne. Les transports scolaires circulent normalement.

Des informations seront publiées sur le site internet infotec.be.

En savoir plus sur:

Nos partenaires