Les taxis menacent de manifester si Uber n'est pas stoppé

10/07/15 à 18:19 - Mise à jour à 18:19

Source: Belga

A l'issue d'une réunion en front commun jeudi après-midi, les associations représentant les taxis ont annoncé qu'un ultimatum sera envoyé dans les prochains jours aux gouvernements fédéral et régional pour demander l'arrêt complet du service de covoiturage Uber d'ici le 1er septembre, a indiqué vendredi à 17h30 Khalid Ed-Denguir, président de la Fédération belge des Taxis (FeBeT).

Les taxis menacent de manifester si Uber n'est pas stoppé

Manifestation anti-Uber des chauffeurs de taxis à Bruxelles ce 3 mars. © BELGA/Dirk Waem

Si elles n'obtiennent pas gain de cause, les associations de taxis menacent d'entreprendre des actions début septembre. Une manifestation nationale sera également organisée le 16 septembre.

"Dans les autres pays, les gouvernements ont pris leurs responsabilités", relève Khalid Ed-Denguir. "Après la manifestation en France fin juin, Uber a été arrêté. En Espagne, en Italie, en Allemagne ou encore aux Pays-bas, les gouvernements se sont opposés à Uber. En Belgique, les conducteurs Uber continuent à travailler illégalement."

En savoir plus sur:

Nos partenaires