Ewald Pironet
Ewald Pironet
Ewald Pironet est rédacteur du Knack.
Opinion

10/12/15 à 15:18 - Mise à jour à 15:17

"Les syndicats des cheminots suivent la voie qui a conduit la Sabena à la faillite"

Les syndicats des cheminots annoncent 5 jours de grève en janvier. Les voyageurs sont à nouveau le dindon de la farce, mais les grèves ne sont bonnes ni pour la SNCB ni pour les syndicats.

Les syndicats socialiste et chrétien des cheminots ont déposé un préavis de grève pour pas moins de cinq jours en janvier. Ils commenceront par une grève de 48 heures, du mardi 5 janvier au jeudi 7 janvier. Ensuite, il y aura une grève de 72 heures, du mercredi 20 janvier au samedi 23 janvier. Ils ont pris cette décision parce qu'ils n'acceptent pas la proposition d'accord social obtenue après des mois de négociations. Le but était d'augmenter la productivité à la SNCB sans toucher, ni au statut social, ni à la semaine de 36 heures. Les employés ne se voyaient pas renoncer à une série de jours de congé et de compensation.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires