Les sprays nasaux neuf fois plus chers

03/11/16 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Belga

Les sprays nasaux anti-inflammatoires ne seront plus remboursés à partir du 1er janvier prochain. Un médicament comme le Nasonex coûtera ainsi neuf fois plus cher, et ce au grand dam des médecins généralistes qui craignent que les patients ne s'orientent vers des sprays plus dangereux comme l'Otrivine ou le Nasa Rhinathiol, déjà en vente libre, rapporte jeudi Het Laatste Nieuws.

Les sprays nasaux neuf fois plus chers

Image d'illustration © iStock

Les salles d'attente des médecins généralistes sont encombrées de patients au nez bouché à qui l'on prescrit souvent les fameux "corticostéroïdes nasaux" tels que le Nasonex, le Flixonase Aqua ou l'Avamys pour lesquels il ne sera plus nécessaire d'avoir une prescription médicale à partir du 1er janvier. Cela signifie également que le coût sera entièrement à charge des patients. Le Nasonex, qui coûte actuellement 1,05 euro passera ainsi à 9,45 euros. La mesure prise par la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block (Open Vld) doit rapporter 15,3 millions d'euros aux caisses de l'Etat. En 2014, près de 2 millions de sprays avaient été délivrés sous prescription.

Nos partenaires