Les sixties, des années pas si dorées que ça

19/09/15 à 10:15 - Mise à jour à 18/09/15 à 14:31

Source: Le Vif/l'express

De la décennie 1960, la mémoire collective a surtout retenu le plein-emploi, la libération des moeurs et le boom de la consommation. A contre-courant, plusieurs historiens rappellent la part d'ombre de ces années d'or : grèves, pauvreté, tensions linguistiques, effondrement de l'économie wallonne.

Ah, les sixties ! En ce temps-là, les jupes étaient mini, le chômage au ras des pâquerettes et la Belgique encore unitaire. Bart De Wever n'était pas né. Al-Qaeda n'existait pas. Personne ne parlait du réchauffement climatique. Au Parlement, il n'y avait ni écologistes, ni extrême droite. Johnny Halliday, Sylvie Vartan et Claude François étourdissaient la jeunesse. Renault 4L et Mini Cooper envahissaient les villes. Le 20 juillet 1969, veille de fête nationale, Eddy Merckx remportait son premier Tour de France.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires