Les sites d'informations payants en septembre 2013?

14/12/12 à 10:51 - Mise à jour à 10:51

Source: Le Vif

Les éditeurs belges de magazines et de journaux ont conclu un accord pour créer un système commun destiné à faire payer l'actualité en ligne. Les sites d'informations gratuits tels qu'ils existent aujourd'hui sont économiquement intenables. C'est ce que révèle le journal De Morgen.

Les sites d'informations payants en septembre 2013?

© Thinkstock

Le système, baptisé Media ID, permettra de payer et de s'enregistrer en ligne et devrait être prêt d'ici le 1er septembre 2013. Les internautes auront la possibilité de surfer sur tous les sites d'actualité participants en utilisant le même login. Les éditeurs souhaitent un système facile à utiliser qui, à l'instar d'I Tunes, permettra à l'utilisateur d'accéder à toute l'information souhaitée en un clic.

Pour le lancement de Media ID, les éditeurs projettent de fonder une association coopérative dont les grands éditeurs francophones et néerlandophones (De Persgroep, Corelio, Concentra, Mediafin, Sanoma, Roularta, Rossel et IPM) deviendront actionnaires.

Rien d'étonnant à ce que les éditeurs rendent l'accès à l'actualité en ligne payante : la vente de journaux, et surtout la vente en kiosque, diminue depuis quelque temps et les rentrées publicitaires souffrent également de la crise. Très peu de sites d'actualités arrivent à vivre de la seule publicité.

"C'est une illusion de continuer à faire croire aux lecteurs que des articles auxquels des journalistes professionnels ont travaillé pendant des jours peuvent être distribués gratuitement" déclare Yves Desmet, rédacteur en chef du Morgen.

Reste que les écueils pour fédéraliser la presse belge sont encore nombreux, sans parler des problèmes techniques pour partager correctement l'ensemble des articles. Les éditeurs devront également choisir la façon dont ils vont distribuer leur contenu : totalement payant, partiellement payant, payant après x lectures... les solutions sont nombreuses.

Nos partenaires