Les séparatistes catalans sauront lundi s'ils sont libérés

01/12/17 à 14:19 - Mise à jour à 14:22

Source: Belga

(Belga) Dix dirigeants indépendantistes catalans passeront un week-end de plus en prison, la Cour suprême ayant repoussé à lundi sa décision sur leur demande de libération.

L'ancien vice-président catalan Oriol Junqueras, sept autres membres de son exécutif destitué et deux dirigeants d'associations indépendantistes étaient entendus vendredi matin par le juge d'instruction Pablo Llarena, qui se charge dorénavant de l'enquête sur tout le noyau dur indépendantiste. Il a annoncé à leurs avocats qu'il ne prendrait sa décision que lundi, selon une source judiciaire. Leur sortie de prison marquerait un tournant dans la campagne pour les élections du 21 décembre que les indépendantistes, depuis l'échec de leur tentative de sécession de cette région du nord-est de l'Espagne, mènent sur le thème de la libération de ce qu'ils appellent "prisonniers politiques". Plusieurs séparatistes emprisonnés, dont M. Junqueras, ont assuré dans leur demande de remise en liberté qu'ils renonçaient à l'indépendance unilatérale vis-à-vis de l'Espagne, déclarée le 27 octobre par le parlement catalan. Ils disent également accepter la prise de contrôle de la Catalogne par le gouvernement central, qui avait dans la foulée destitué le gouvernement régional et convoqué de nouvelles élections en Catalogne. (Belga)

Nos partenaires