Les sans-papiers n'ont pas encore quitté l'hôtel Astrid à Bruxelles

01/11/17 à 17:21 - Mise à jour à 17:22

Source: Belga

(Belga) Les quelque 90 personnes du collectif La Voix des Sans-Papiers se trouvent toujours dans l'ancien hôtel Astrid, dans le centre de Bruxelles, malgré l'ordre de quitter les lieux le 1er novembre. La réquisition du bâtiment décidée par la Ville de Bruxelles a pris fin ce mercredi mais aucune évacuation ne semble prévue.

Les sans-papiers occupent l'hôtel depuis le 13 septembre et ne l'avaient pas quitté à la fin du mois malgré un avis d'expulsion. La décision de justice n'avait pas pu être exécutée en raison d'un manque d'agents de police. la Ville de Bruxelles avait alors signé un arrêté de réquisition de l'hôtel Astrid, permettant au collectif d'y rester jusqu'au 1er novembre. Mais les sans-papiers s'y trouvent toujours et ne semblent pas se préparer à le quitter ce mercredi. "Nous espérons que l'évacuation se déroulera aussi bien que possible, conformément aux accords et dans l'intérêt de tout le monde", a indiqué une porte-parole du bourgmestre Philippe Close. Contactées par l'agence Belga, la police et la Ville de Bruxelles ont précisé qu'elles n'avaient pas connaissance d'opérations d'évacuation. La Voix des Sans-Papiers a annoncé avoir fait appel de l'expulsion et espère une décision de justice d'ici jeudi. "Si la police vient, nous quitterons l'hôtel volontairement", assure un membre du collectif. "Nous sommes ici avec des femmes, des enfants, des personnes âgées et nous ne voulons donc provoquer aucune confrontation avec la police." (Belga)

Nos partenaires