Les ruptures de contrat sont en baisse depuis 2014

30/11/16 à 07:58 - Mise à jour à 08:00

Source: Belga

(Belga) Depuis la suppression de la période d'essai, le nombre de démissions et ruptures de contrat dans les six premiers mois de l'engagement a baissé de 30%, selon une étude d'Acerta, publiée mercredi dans L'Echo et De Tijd.

Les ruptures de contrat sont en baisse depuis 2014

Les ruptures de contrat sont en baisse depuis 2014 © BELGA

Avec l'harmonisation des statuts ouvriers et employés entrée en vigueur en 2014, la période d'essai a été supprimée, avec un allongement en parallèle des délais de préavis. Durant les six premiers mois de l'engagement, il est donc dorénavant plus difficile pour l'employeur de se séparer de son collaborateur si celui-ci ne convient pas. Les frais de licenciement ont grimpé en flèche, explique Acerta. Et cette nouvelle donne se répercute dans les chiffres. Avant 2014, 18,7% des contrats prenaient fin au cours des six premiers mois (durant la période d'essai donc). Depuis, ce pourcentage est descendu à 13,4%. L'une des raisons de cette baisse est aussi le fait que les employeurs ne sont plus contraints d'évaluer le travailleur avant la fin de la période d'essai. L'absence de date butoir fait que "les travailleurs restent parfois plus souvent occupés dans des fonctions qui ne leur conviennent pas", explique Benoît Caufriez, manager multi RH chez Acerta. (Belga)

Nos partenaires