"Les risques d'accident doublent pendant les vacances de carnaval"

05/02/16 à 12:23 - Mise à jour à 12:22

Source: Belga

À la veille des vacances de carnaval, l'organisme de mobilité VAB avertit : les risques d'accident ou de dérapage sont deux fois plus importants pendant ces congés que pendant les vacances d'été.

"Les risques d'accident doublent pendant les vacances de carnaval"

© istock

"Cela s'explique par les conditions de circulation typiquement hivernales en vigueur cette semaine-là, mais aussi par le fait que la plupart des conducteurs n'a pas l'habitude de conduire en montagne", indique l'assocation flamande.

Des statistiques 2015 de VAB-Assistance Voyage, il ressort que les accidents ont représenté pas moins de 11% des interventions techniques pendant les vacances de carnaval, contre seulement 6% pendant les vacances d'été, soit les mois de juillet et août.

Pour de nombreux Belges, les vacances de Carnaval riment avec départ aux sports d'hiver, généralement en voiture. Or, d'après une enquête du VAB, une voiture privée sur quatre n'est pas équipée de pneus hiver. Et le VAB de rappeler que dans certains pays comme le Luxembourg, l'Autriche et l'Allemagne, les pneus hiver sont obligatoires en cas de circonstances hivernales. "Vous risquez une amende si vous entravez le trafic par manque de pneus d'hiver", souligne l'association d'automobilistes.

Outre les pneus hiver, le VAB préconise de s'équiper de chaînes. "Certains cols sont interdits si vous n'en disposez pas. Les chaînes doivent être montées sur les roues motrices. Elles imposent, pour la plupart, une limitation de vitesse à 30 km/h."

Par ailleurs, le VAB appelle les automobilistes à vérifier la pression de leurs pneus, alors qu'à peine 15 % d'entre eux le font mensuellement comme recommandé. "Lorsque la pression pneumatique est trop faible, les pneus hiver perdent leur garde au sol idéale et l'automobiliste perd en sécurité", pointe du doigt le VAB. Pendant les mois d'hiver, le VAB conseille même d'augmenter la pression des pneus de 0,2 bars.

Nos partenaires