Les retards en 2012 coûtent 1,3 million à la SNCB

28/03/13 à 18:44 - Mise à jour à 18:44

Source: Le Vif

Plus de 80.000 demandes de compensation en raison du retard des trains, pour un montant d'1,3 million d'euros, ont été reçues par la SNCB en 2012, ressort-il du rapport d'activité du service clientèle.

Les retards en 2012 coûtent 1,3 million à la SNCB

© Image globe

Le nombre de plaintes de navetteurs auprès du Service Clientèle de la SNCB en 2012 est en baisse (de 9,5%) pour la deuxième année consécutive, ressort-il jeudi du rapport d'activités contenant l'analyse statistique du service clientèle.

La SNCB a en revanche reçu 80.500 demandes de compensation pour des trains arrivant en retard en 2012 (+16,7%). Elle a ainsi dû débourser l'année dernière près d'1,3 million d'euros en frais de compensation, soit une hausse de près de 30% par rapport à 2011.

Il ressort de ce rapport d'activités que les navetteurs n'entreprennent plus seulement des démarches pour obtenir une compensation lorsqu'ils doivent faire face à d'importants retards de plus de 60 minutes (compensés à 100%). La SNCB a en effet constaté une hausse de 26% du nombre de leurs clients se manifestant en cas de retard dits "fréquents" -soit 10 retards de 30 minutes (compensés à 50%), soit 20 retards de 15 minutes (compensés à 25%)-. Les retards fréquents ont augmenté dans une proportion plus grande, tant au niveau des demandes (+26,7%) qu'au niveau des montants (+34,8%), avec une moyenne de 62,1 euros.

"La ponctualité étant restée stable de 2011 à 2012, cette hausse de demandes de compensation s'explique par une connaissance croissante du système", explique la SNCB.

En savoir plus sur:

Nos partenaires