Les réseaux sociaux ont amplifié le discours de Trump mais n'expliquent pas sa victoire

09/11/16 à 12:31 - Mise à jour à 12:34

Source: Belga

(Belga) Les réseaux sociaux ont-ils permis à Donald Trump de gagner sa place à la Maison Blanche? Pour François Heinderyckx, professeur à l'université libre de Bruxelles (ULB) et spécialiste en communication politique, il n'existe pas de lien de causalité. "Les réseaux sociaux n'ont pas fait Donald Trump, il s'est fait tout seul. Mais il est certain qu'ils ont aidé à amplifier son discours", explique-t-il.

Les réseaux sociaux ont amplifié le discours de Trump mais n'expliquent pas sa victoire

Les réseaux sociaux ont amplifié le discours de Trump mais n'expliquent pas sa victoire © BELGA

Les réseaux sociaux numériques, souligne François Heinderyckx, sont un lieu de prédilection pour ceux qui se sentent exclus du système, laissés pour compte, soit ceux qui ont voté pour Donald Trump selon les observateurs politiques. "Il est clair que les réseaux sociaux ont amplifié le discours de Donald Trump adressé à une communauté présente sur ceux-ci et réceptive à ses idées", précise le professeur. Mais il serait faux de dire qu'ils ont été décisifs. "Les médias traditionnels ont, eux aussi, été une vraie caisse de résonance (pour le candidat républicain) parce qu'ils s'étonnaient du personnage. Ils ont largement véhiculé ses idées", souligne-t-il. Il rappelle également que les démocrates ont, eux aussi, été présents sur les réseaux sociaux. "Les discours simplistes de Donald Trump ont reçu un écho sur les réseaux sociaux mais ceux de Barack Obama aussi, alors qu'on ne peut pas dire que ceux de l'actuel président sont simplistes", insiste-t-il. Pour lui, il s'agit de la meilleure preuve que les réseaux sociaux n'ont pas "fait" la victoire de Donald Trump mais qu'ils ont simplement donné un souffle à des idées qui se propageaient déjà bien dans certaines communautés. (Belga)

Nos partenaires