Les propositions britanniques de réformes peuvent être une opportunité

10/11/15 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Belga

Les propositions présentées mardi par le Premier ministre britannique David Cameron pour réformer l'Union européenne et ainsi assurer le maintien de la Grande-Bretagne dans l'UE peuvent être une opportunité pour rendre l'Europe "meilleure et plus efficace", a commenté mardi après-midi le Premier ministre belge Charles Michel.

Les propositions britanniques de réformes peuvent être une opportunité

© BELGA

Les propositions britanniques étaient attendues de longue date par les partenaires européens de David Cameron, qui avait promis avant les élections générales de mai d'organiser un référendum sur la place de la Grande-Bretagne dans l'UE. Depuis, il a promis de militer pour le maintien de son pays dans l'UE si ses partenaires européens acceptent de modifier certaines mesures qui posent problème aux Britanniques.

"Les propositions de M. Cameron forment un point de départ, à partir desquelles nous négocierons ces prochaines semaines, voire ces prochains mois", a indiqué le Premier ministre belge Charles Michel mardi après-midi. "Beaucoup de points peuvent être la base de discussions", a-t-il estimé.

Ces négociations peuvent être une opportunité, si elles conduisent à une Europe plus efficace et meilleure, à l'heure où l'UE est confrontée à des défis énormes (pression migratoire, création d'emplois, relance de la croissance) mais pas si elles conduisent au démantèlement de l'Europe, a encore rappelé le Premier ministre belge.

Certaines propositions, comme la limitation de la liberté de circulation ou l'obligation d'attendre quatre ans avant de bénéficier des droits sociaux, risquent de poser plus de problèmes dans les négociations.

"Mais nous voulons que la Grande-Bretagne reste dans l'Union européenne, et la Belgique est prête à jouer un rôle dans ces négociations", a assuré le Premier ministre, qui s'était entretenu longuement, il y a quelques mois, avec le Premier ministre britannique sur ses intentions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires