Les proches d'Alicia ne croient pas à la thèse de l'accident

03/09/10 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Source: Le Vif

La famille d'Alicia Damoiseaux s'est exprimée vendredi matin devant la presse, pour la première fois depuis le décès de la Stavelotaine de 16 ans, le 22 août. Ni sa maman ni sa soeur aînée ne croient en la thèse de l'accident soulevée par le meurtrier présumé d'Alicia, Samuel Weertz.

Les proches d'Alicia ne croient pas à la thèse de l'accident

© Belga

La mère d'Alicia, sa soeur Mireille et le compagnon de cette dernière ont insisté sur le fait qu'Alicia n'était "pas une fille facile".

"C'était une adolescente normale, posée et responsable. Mais beaucoup trop naïve, elle était toujours une enfant, elle n'aura pas senti le danger".

La famille ajoute qu'elle ne croit pas en la thèse de l'accident soulevée par Samuel Weertz, Alicia étant corpulente. "Comment se fait-il que M. Weertz ne porte aucune trace de coups si, comme il l'affirme, il y a eu dispute et échange de coups? Pourquoi Alicia ne porte-t-elle de traces de coups que sur le visage alors qu'elle serait tombée dans l'escalier ? Pourquoi aucun des occupants de l'immeuble n'a-t-il pas entendu le moindre bruit, le moindre cri ?", s'interroge l'avocat de la famille, Me Jean-Dominique Franchimont.

L'avocat précise qu'Alicia n'était pas en décrochage scolaire, et était bien entourée par ses proches.

La famille a enfin précisé qu'elle ne participerait pas à la marche blanche organisée samedi à Liège par des amis de la jeune fille. "Nous ne tenons pas à y être parce que nous ne sommes pas encore prêts pour ça. Mais nous remercions malgré tout ceux qui y participeront".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires