Les prépensionnés vont perdre 41.000 euros

24/11/14 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Belga

Celui qui basculera, à l'âge de 58 ans, dans le nouveau système de chômage à partir de 2017 perdra en moyenne 41.000 euros par rapport à ce dont il aurait pu bénéficier durant les sept ans dans le régime actuel de prépension, jusqu'à la pension légale.

Les prépensionnés vont perdre 41.000 euros

© iStock Photos

Le secrétaire général de la FGTB wallonne Thierry Bodson a commenté lundi ces chiffres détaillés par le service d'étude du syndicat socialiste dans les colonnes de Sudpresse et sur les ondes de Bel RTL.

Actuellement, un travailleur licencié à 58 ans, touchant un salaire brut moyen de 2.000 euros (1.341 euros nets), pourra compter sur un montant net de 1.265 euros en prépension, pendant sept ans, jusqu'à sa pension légale à 65 ans. Mais à l'avenir, l'âge de la prépension passera à 60 ans en cas de restructuration et à 62 ans pour la prépension classique (avec une carrière de 40 ans). Avant cet âge, le travailleur licencié se retrouvera au chômage, sans complément. Dans l'exemple évoqué, il ne touchera plus que 719 euros nets par mois, soit 546 euros de moins que dans le régime actuel, soit une différence de 41.267 euros sur sept ans.

Thierry Bodson souligne que le régime actuel a permis que certaines régions ne soient mises "à feu et à sang" après les licenciements à Carsid, Arcelor ou Caterpillar. Il craint pour l'avenir, d'autant plus que, selon une étude du secrétariat social SDWorx, moins de 8% des PME ayant recruté depuis douze mois avaient embauché un travailleur de plus de 50 ans. Le patron de la FGTB wallonne dénonce le refus du gouvernement d'ouvrir ces mesures à la concertation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires