Les premiers noms du futur cabinet Trump émergent

10/11/16 à 07:13 - Mise à jour à 07:16

Source: Belga

(Belga) Donald Trump a pris ses premiers contacts avec les candidats potentiels susceptibles de le suivre à Washington. Plusieurs médias américains diffusent des premières indications sur la composition de son cabinet.

Les premiers noms du futur cabinet Trump émergent

Les premiers noms du futur cabinet Trump émergent © BELGA

CNN rappelle que de nombreux caciques républicains avaient refusé de soutenir ouvertement Donald Trump et ne devraient dès lors pas obtenir de maroquin. Son cabinet se composera dès lors essentiellement des membres de son équipe de campagne. Le poste de secrétaire d'Etat (chef de la diplomatie) reviendrait à l'ancien Speaker de la Chambre des représentants Newt Gingrich, selon plusieurs sources. Parmi les autres prétendants figureraient les sénateurs Jeff Sessions et Bob Corker, le président du think tank Council on Foreign Relations Richard Haass et l'ancien ambassadeur américain aux Nations Unies John Bolton. Donald Trump aurait déjà désigné Steven Mnuchin pour assurer les fonctions de secrétaire du Trésor. Celui-ci a travaillé au sein de la banque d'affaires Goldman Sachs et dans l'industrie cinématographique. La BBC souligne néanmoins qu'il n'est pas certain que les partisans du milliardaire accepteront un ancien banquier de Wall Street pour s'occuper des Finances. La Défense pourrait être offerte à Jeff Sessions s'il n'endosse pas les Affaires étrangères. Pendant son discours de victoire mercredi matin, Donald Trump a souligné que le sénateur de l'Alabama est "très respecté à Washington". Les ex-sénateurs Jim Talent et Jon Kyl, ainsi que l'ancien député Duncan Hunter sont également cités. Jeff Sessions pourrait également entrer en compte pour le poste d'Attorney General (ministre de la Justice), même si l'ancien maire de New York Rudolph Giuliani fait figure de favori, après avoir exercé les fonctions de procureur fédéral dans le district sud de New York dans les années 1980. Chris Christie, l'actuel gouverneur du New Jersey, pourrait être nommé secrétaire au Commerce, mais son implication dans le scandale de la fermeture du pont George Washington pourrait compliquer son éventuelle nomination par le Sénat. La position de chef de cabinet de la Maison-Blanche pourrait échoir à Reince Priebus, président du Comité national républicain et principal conciliateur entre le président élu et le parti pendant la campagne. Sarah Palin et Donald Trump Jr. seraient également intéressés par un poste. (Belga)

Nos partenaires