Les portiques de sécurité dans les trois gares internationales ne sont pas abandonnés

15/06/16 à 20:26 - Mise à jour à 20:26

Source: Belga

(Belga) Le ministre de la Mobilité, François Bellot, n'a pas abandonné le projet d'installer des portiques de sécurité dans les gares internationales. Les budgets sont prévus. Ces équipements seront mis en place à Liège, Anvers et Bruxelles-Midi, a-t-il indiqué mercredi en Commission de la Chambre en réponse à une question de Philippe Pivin (MR). Le député cite la période du deuxième semestre.

A la suite des attentats de Paris, la France a mis en place des portiques de sécurité sur les quais accueillant des trains Thalys. La question s'est également posée en Belgique. L'investissement aura bien lieu mais les modalités doivent encore être finalisées. Des discussions sont en cours entre des experts en sécurité, la police, la SNCB et le département de l'Intérieur. Deux notions doivent être distinguées, a-t-on expliqué au cabinet du ministre. D'une part le contrôle de personnes. Et dans ce cas, il faut être en mesure de contrôler les voyageurs mais de manière ciblée pour éviter qu'ils ne s'agglutinent et ne constituent une cible. D'autre part la surveillance qui doit être permanente et qui peut se faire par des caméras, des agents repérables ou non, etc. (Belga)

Nos partenaires