Les pompiers sont maîtres du feu dans les Fagnes

27/04/11 à 07:49 - Mise à jour à 07:49

Source: Le Vif

Les pompiers sont parvenus à maîtriser l'incendie de broussailles qui sévissait sur le plateau des Hautes Fagnes depuis lundi. La nuit de mardi à mercredi a été favorable, avec un peu de pluie par endroits, mais surtout sans trop de vent.

Les pompiers sont maîtres du feu dans les Fagnes

© ImageGlobe

Le sinistre est actuellement totalement maîtrisé et le nombre d'équipes sur place va progressivement être réduit, a indiqué Vincent Bastin, commandant des pompiers en charge des opérations dans les Fagnes. "Nous sommes complètement maîtres du sinistre. Cette nuit, la météo nous a été favorable puisqu'il a plu en certains endroits et qu'il n'y a quasiment pas de vent", a expliqué le commandant.

"Au vu de l'évolution positive de la situation, nous allons commencé à réduire progressivement le nombre d'équipes sur place" a-t-il ajouté. A 8h, une quarantaine d'hommes prendront la relève de ceux mobilisés durant toute la nuit.

Le plan provincial de crise levé

Le plan provincial de crise a pu être levé au vu de l'évolution favorable de la situation. "L'incendie est complètement maîtrisé même s'il reste de temps à autre des petits foyers secondaires. Les informations en provenance du terrain étant rassurantes, nous avons décidé de lever ce plan provincial de crise", a expliqué Michel Foret, gouverneur de la province de Liège.

"A la phase provinciale, se substitue maintenant une collaboration opérationnelle sur le terrain, dirigée alternativement par les commandants Cambresy et Bastin", a ajouté le gouverneur.

Il a également insisté sur l'importance de la collaboration entre les différents services d'incendie, mais aussi sur la collaboration avec les centres de crise régional et fédéral, respectivement installés à Namur et à Bruxelles.

"Au plus fort de la crise, près de 300 hommes étaient sur place et plus de 70 véhicules lourds ont dû être mobilisés. Sans cette forme de solidarité et de collaboration, la situation aurait été ingérable", a-t-il souligné.

"A l'heure actuelle, une quarantaine d'hommes sont encore sur le terrain mais, au vu des conditions climatiques favorables, nous espérons que dès ce mercredi 18h00, les différents corps de pompiers pourront rejoindre leur caserne et que la zone de Verviers et environs pourra gérer à elle seule la situation."

"Un poste de surveillance sera tout de même organisé durant la nuit", a conclu le gouverneur, qui a tenu à insister sur l'importance des plans communaux et provinciaux dans de telles situations.

Le Vif .be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires