Les policiers bruxellois ne veulent pas régler la circulation sans armes

28/08/15 à 06:36 - Mise à jour à 06:36

Source: Belga

Les agents de police bruxellois sont mécontents car ils vont devoir régler de nouveau la circulation sans armes à partir de la semaine prochain. "Nous ne pouvons pas le tolérer", explique le syndicat SNPS, vendredi, aux journaux de Mediahuis.

Les policiers bruxellois ne veulent pas régler la circulation sans armes

Le commissariat de Molenbeek-Saint-Jean à Bruxelles © Belga

Depuis les attentats de Charlie Hebdo et de Paris et les attentats déjoués contre des bureaux de police, le niveau de menace pour les corps de police est maintenu au niveau 3. Les agents de police, qui ne porte pas d'arme, ne peuvent plus circuler seuls en rue, sauf s'ils sont

accompagnés d'un inspecteur armé.

Au 1er septembre, cela devrait changer. La ville de Bruxelles prévoit un trafic dense lors de la rentrée scolaire. "C'est pourquoi les agents devront ce jour-là régler la circulation à deux et sans armes", explique la direction du corps de police dans un communiqué

interne.

Le SNPS proteste contre cette mesure. "Nous ne pouvons pas tolérer que nos hommes se retrouvent dans la rue sans armes", précise Nicolas Beckers du SNPS.

La direction du corps de police a indiqué que les agents ne seront pas seuls. "Les carrefours seront occupés par des équipes de deux agents ou deux inspecteurs d'une équipe mixte", explique le porte-parole Christian De Coninck.

En savoir plus sur:

Nos partenaires