Les Philippines affrontent un typhon particulièrement redouté

15/10/16 à 14:02 - Mise à jour à 14:04

Source: Belga

(Belga) Au moins une personne a été tuée et trois portées disparues alors que les Philippines sont sous la menace d'un typhon baptisé Sarika, particulièrement redouté par les autorités.

Un homme a été trouvé mort sur le rivage et trois pêcheurs ont disparu dans l'île de Catanduanes (est). Sarika est accompagné de vents atteignant 180 kilomètres/heure, a-t-on ajouté de mêmes sources. Même si le typhon n'a pas touché directement l'île, ses vents violents et de fortes pluies ont provoqué la coupure du courant et des lignes téléphoniques pour plus de 246.000 résidents de Catanduanes. Sarika n'est pas le typhon le plus puissant à toucher les Philippines cette année mais les dégâts après son passage dans des zones à forte population au nord de Manille pourraient être les pires, selon Benison Estareja, météorologue travaillant pour le gouvernement. "Sur les images radar, on peut voir que la tempête est très destructrice. Elle peut détruire des maisons en bois, renverser des arbres, faire s'envoler des toits", a-t-il dit à l'AFP. "Cela pourrait être le typhon le plus dévastateur jusqu'à présent cette l'année". Sarika devrait toucher dimanche avant l'aube la province d'Aurora sur la côte est de l'île principale de Luzon, a-t-il précisé. Des risques d'inondations et de glissements de terrains existent. Les Philippines sont souvent le premier pays à être touché par les typhons dans le Pacifique. L'archipel connaît en moyenne une vingtaine de tempêtes majeures chaque année, la plupart meurtrières. Le typhon le plus puissant enregistré dans la région, Haiyan, avait laissé le 8 novembre 2013 aux Philippines quelque 7.350 morts ou disparus. (Belga)

Nos partenaires