Les pays du Golfe isolent le Qatar: - Iran et Turquie veulent aider Doha par le renforcement de leurs relations commerciales

26/11/17 à 18:47 - Mise à jour à 18:49

Source: Belga

(Belga) L'Iran, la Turquie et le Qatar ont signé dimanche à Téhéran un protocole d'accord destiné à renforcer leurs relations commerciales alors que Doha est soumis à un blocus de ses voisins arabes, selon la télévision d'Etat iranienne.

Le protocole d'accord a été signé par le ministre de l'Industrie iranien, Mohammad Shariatmadari, et les ministres de l'Economie du Qatar et de la Turquie, Ahmed Ben Jassem al-Thani et Nihat Zeybekci, selon des images diffusées par la télévision. Sans entrer dans les détails du projet, le site internet de la télévision d'Etat indique que le texte signé par les trois ministres prévoit la création d'un "groupe de travail conjoint destiné à faciliter le transit des biens entre les trois pays". De même source, les trois pays veulent aussi s'attaquer aux "obstacles à l'envoi de marchandises en provenance d'Iran et de Turquie vers le Qatar". Le Qatar est soumis depuis juin à un blocus de facto de ses voisins arabes (Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite). Ces derniers ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha et fermé leurs frontières avec l'émirat, qu'ils accusent de soutenir "le terrorisme" et de se rapprocher de l'Iran. Le Qatar a rejeté ces accusations, affirmant que ses adversaires cherchaient à mettre sa politique étrangère "sous tutelle". La crise dure depuis lors, sans perspective de solution malgré des tentatives de médiation koweïtienne et américaine. Dès le début de la crise, l'Iran et la Turquie - dont les relations se sont nettement réchauffées depuis plusieurs mois - sont intervenus pour aider à rompre l'isolement du Qatar, notamment en augmentant leurs exportations alimentaires vers l'émirat afin de lui éviter une famine. (Belga)

Nos partenaires