Les patrons de la SNCB entendus à la Chambre sur la ponctualité

08/02/11 à 19:23 - Mise à jour à 19:23

Source: Le Vif

La commission Infrastructures de la Chambre entendra sous peu les administrateurs-délégués des trois sociétés du groupe SNCB à propos de la ponctualité des trains, ont convenu mardi à l'unanimité les membres de cette commission.

Les patrons de la SNCB entendus à la Chambre sur la ponctualité

© Belga

Les députés Ecolo Ronny Balcaen et Groen! Stefaan Van Hecke avaient écrit à la présidente de la commission Maggie De Block pour réclamer ces auditions, à la suite d'information de presse envisageant la suppression de certains trains aux heures de pointe de et vers Bruxelles, pour améliorer la ponctualité.

La ministre des Entreprises publiques Inge Vervotte avait elle-même suggéré en janvier à la commission d'entendre les trois patrons du rail, Jannie Haek (SNCB Holding), Marc Descheemaecker (SNCB opérateur) et Luc Lallemand (Infrabel). Des associations de voyageurs, le médiateur de la SNCB, etc, pourraient également défiler devant les députés.

Pour Ecolo, la vétusté et l'entretien du matériel roulant semblent être à l'origine d'une proportion importante des retards et suppressions des trains enregistrées ces dernières années. "Au regard des investissements colossaux récemment consentis dans quelques gares de prestige, on ne peut que s'interroger sur les priorités du groupe SNCB", estime Ronny Balcaen. Le député hennuyer relève que dans la zone de Mons-Borinage Haut-Pays, en 2012, seules trois gares resteront ouvertes (Mons, Saint-Ghislain et Jurbise). "A Quiévrain, l'accueil des voyageurs se fait dans un container. Dans les autres gares, il n'y a aucun guichet ni personnel. Ces petites gares sont le premier lieu de rencontre entre les navetteurs et la SNCB. Après une année 2010 noire pour le rail, il est temps de placer l'usager au centre des préoccupations", a indiqué Ecolo.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires