Les partis politiques ne connaissent pas la crise, la N-VA encore moins

05/08/16 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Le Vif/l'express

En état de grâce depuis 2008, la N-VA écrase de son hyperpuissance financière les trésoreries de ses rivaux directs. Au sud, le PS gère et assure, Ecolo se fait du souci, le MR se remplume.

Les nationalistes flamands ne se refusent plus rien. Pas même un signe extérieur de leur nouvelle richesse. En s'offrant un QG au coeur de Bruxelles, rue... Royale, à deux pas des parlements flamand et fédéral, la N-VA n'a pas seulement cassé sa tirelire. D'une traite, elle a enrichi en 2015 de 19 millions d'euros un patrimoine immobilier encore déclaré nul dans les comptes du parti un an plus tôt. "Cette acquisition est en partie financée par un crédit d'investissement", commente laconiquement le réviseur d'entreprise du parti. De fait, l'endettement jusqu'alors anecdotique de la N-VA s'en ressent : il décolle pour dépasser la barre des 20,5 millions.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires