Les partis francophones refusent d'établir un cordon sanitaire contre la N-VA

27/08/13 à 06:38 - Mise à jour à 06:38

Source: Le Vif

La demande du président des FDF Olivier Maingain que les partis francophones ne s'associent en aucun cas avec la N-VA après les élections de 2014 a été rejetée par ces derniers, qui refusent de la sorte d'établir autour du parti de Bart De Wever un cordon sanitaire tel qu'il en existe à l'égard du Vlaams Belang, rapporte mardi Le Soir.

Les partis francophones refusent d'établir un cordon sanitaire contre la N-VA

© Image Globe

Le Parti socialiste "n'a pas d'exclusive envers les autres partis démocratiques", pas plus que le MR. Chez Ecolo, "nous sommes prêts à discuter avec tout le monde et chacun prendra ses responsabilités". Au cdH, on renvoie dos à dos FDF et N-VA: "on comprend leur agitation et leur difficulté à vivre face à une Belgique qui se redresse et qui s'est stabilisée".

En 2010, après la victoire de la N-VA devenue premier parti de Flandre et du pays, le président du PS Elio Di Rupo avait longuement négocié - mais en vain - avec la N-VA, par ailleurs en coalition avec le CD&V et le sp.a au sein du gouvernement flamand.

En savoir plus sur:

Nos partenaires