Les partis flamands étonnés de la réaction d'Elio Di Rupo

14/09/11 à 13:35 - Mise à jour à 13:35

Source: Le Vif

Les négociations sont bloquées a dit Elio Di Rupo cette nuit dans un communiqué alarmiste. Pourtant, du côté flamand on ne comprend pas vraiment cette réaction courroucée du formateur.

Les partis flamands étonnés de la réaction d'Elio Di Rupo

© Image Globe

Ce matin, les partis flamands on laissé entendre leur étonnement suite au communiqué d'Elio Di Rupo annonçant que les négociations étaient bloquées.

Selon les partis flamands, vers une heure du matin le formateur était en réunion avec eux et que cette réunion s'était déroulée de façon très constructive. Selon plusieurs sources flamandes, les partis flamands ont fait connaître les points où selon eux il restait une marge de manoeuvre. La plupart, dit-on encore ce matin, avaient alors un sentiment positif. Les échos recueillis dans la nuit du côté flamand donnaient cependant une autre impression.

Toujours selon des partis flamands, le formateur est ensuite retourné auprès des partis francophones où la réunion se serait moins bien passée. Le président du MR Charles Michel aurait réagi négativement aux propositions flamandes et aurait même brièvement quitté la négociation. Nos suggestions n'ont même pas été prises en compte par les francophones, disait-on encore du côté flamand.

Au CD&V, on démentait pas ailleurs le fait que, comme on l'affirmait dans la nuit du côté francophone, il serait revenu sur certains points qu'il avait antérieurement acceptés et même amené de nouvelles exigences.

Le formateur réunira ce mercredi à 14 heures les 8 présidents de parti "pour une dernière tentative".


Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires