Les parties civiles sont au nombre de 90 au premier jour du procès à Hal

05/06/18 à 14:38 - Mise à jour à 14:39

Source: Belga

(Belga) Le procès de la catastrophe ferroviaire de Buizingen a commencé mardi à Hal. Les faits remontent au 15 février 2010. L'audience inaugurale devant le tribunal de police s'est exceptionnellement tenue au centre culturel 't Vondel. Nonante parties civiles étaient représentées.

L'ampleur du procès a contraint ce déménagement vers le centre culturel. Mardi, septante protagonistes de la catastrophe étaient présents. Cette collision entre deux trains a coûté la vie à 19 personnes et fait 310 blessés parmi les passagers. Avant le début du procès, 65 personnes s'étaient constitués parties civiles; mardi, 25 autres parties civiles se sont ajoutées, soit au total 90, alors qu'on compte 329 victimes. La procédure a pris plus de deux heures. Le dossier pénal tient en 46 cartons et 22 avocats interviendront. Le conducteur du train P parti de Louvain à destination de Braine-le-Comte qui a percuté le train IC Quiévrain-Liège-Guillemins, était présent mardi. Il a, en compagnie de la SNCB et d'Infrabel, été renvoyé devant le tribunal pour son éventuelle responsabilité dans la catastrophe. Dina Van Laethem, seule juge au tribunal de police, présidera ce procès. Le ministère public sera représenté par Anita Van Molle, première substitut au parquet de Hal-Vilvorde. (Belga)

Nos partenaires