Les particules fines augmentent les risques d'infarctus

08/02/18 à 13:38 - Mise à jour à 13:09

On savait déjà que la pollution automobile était mauvaise pour nos poumons. Elle l'est encore davantage pour le coeur. Une étude belge prouve que les voitures diesel sont responsables d'arrêts cardiaques.

RTL Actuplus de vidéos

RTL Magazine TVplus de vidéos

RTL Sportplus de vidéos

RTL Peopleplus de vidéos

Nos partenaires